ethnographiques.org Revue en ligne de sciences humaines et sociales
plan du site | aide | contacts | charte


Juliette Sakoyan

Juliette Sakoyan

juliette.sakoyan@sfr.fr

Docteur en anthropologie au Centre Norbert Elias, Marseille.

Depuis 2002 Juliette Sakoyan mène des recherches entre l’archipel des Comores et la France sur le thème des circulations de représentations, de « choses » et de personnes. Ces circulations sont explorées à partir de l’entrée heuristique des soins (traditionnels et biomédicaux) et des maladies enfantines (somatiques et mentales) à différentes échelles familiales. Son parcours ethnographique a suivi des itinéraires de soins « à sens inversés » : des parents originaires de Grande-Comore, vivant à Marseille, rentrent au village pendant les vacances pour effectuer des soins traditionnels. D’autres, vivant aux Comores indépendantes, tentent d’en partir pour que leur enfant, atteint d’une maladie somatique grave, puisse bénéficier d’une prise en charge appropriée.

Juliette Sakoyan a soutenu une thèse d’anthropologie de EHESS-Marseille en novembre 2010 au Centre Norbert Elias. La thèse a porté sur les migrations informelles et les évacuations sanitaires le long de l’axe post-colonial Comores-Mayotte-Réunion-métropole. Cet axe sud-nord, qui contrarie les formes circulatoires et suscite des ancrages et des immigrations, l’a conduite à étudier les effets des frontières politique et géographique sur l’accès aux soins et dans la biographie des familles.

Aujourd’hui elle réfléchit à la construction de la catégorie des migrations/circulations thérapeutiques. D’un point de vue empirique, il s’agit désormais de privilégier les espaces de soins tracés par les malades comoriens et leurs familles qui choisissent, dans le cadre de trajectoires autonomes, des axes migratoires périphériques aux institutions françaises de l’outre-mer, de type circulatoires (celui avec Dar Es Salaam étant particulièrement dynamique). A long terme, il s’agirait de mettre en perspective les différents axes migratoires façonnés par les recours thérapeutiques d’une population insulaire dans le but, d’une part, d’analyser des formes différenciées de savoir-vivre à distance et savoir-faire migratoires ; et, d’autre part, dans celui de documenter la mondialisation des attentes thérapeutiques, et de décrire la manière dont les inégalités d’accès aux soins se reformulent en inégalités de circulation.

Publications

Revues à comité de lecture
- A paraître. « Les frontières des relations familiales dans l’archipel des Comores », Autrepart, n°57
- Avril 2007. « Deuil du retour et oubli empêché. L’expérience temporelle de mères migrantes avec un enfant autiste », L’Autre, vol. 8, n°1, p. 61-75.
- Avril 2005. « Approche anthropologique de la représentation de l’autisme en situation migratoire. Les mères d’origine comorienne confrontées à l’autisme ». l’Information Psychiatrique, n°81, p.325-332

Chapitre d’ouvrage
- Juin 2007. « A Chacun son pronostic. Prévisions profanes et professionnelles autour de l’autisme en contexte migratoire », in I. Rossi (dir.), Prévoir et Prédire la maladie, Paris : Aux lieux d’Être

Coordination de numéro de revue
- A paraître. Co-responsable (avec S. Mulot et S. Musso) du numéro thématique « Mobilités et santé dans un monde globalisé », Anthropologie & Santé, n°3, oct. 2011.

Autres revues
- Septembre 2006. « Les effets sanitaires d’une réforme administrative. La mise en place de la sécurité sociale à Mayotte », Bulletin AMADES, n°67
- Décembre 2005. « Ngazidja - Marseille et retour. Le cheminement complexe d’une mère comorienne en situation migratoire pour soigner son enfant », Ya Mkobe, n°12-13, p. 143-167

(dernière mise à jour le 10 juin 2011)

Paru dans ethnographiques.org :

  • - L’éthique multi-située et le chercheur comme acteur pluriel.
    Dilemmes relationnels d’une ethnographie des migrations sanitaires

    (publié en juin 2009)
  • Liste de tous les auteurs

    Vous êtes Juliette Sakoyan ? N'hésitez pas à nous écrire pour mettre à jour votre fiche.