ethnographiques.org Revue en ligne de sciences humaines et sociales
plan du site | aide | contacts | charte


Stéphanie Homola



Page web : http://cecmc.ehess.fr/index.php?3051

Stéphanie Homola est ATER à la Chaire d’Histoire intellectuelle de la Chine du Collège de France et chercheur associé au Centre Chine, Corée, Japon de l’EHESS.

Elle a soutenu une thèse d’anthropologie sociale et ethnologie, « Connaissances du destin : anthropologie des pratiques de divination contemporaines en Chine et à Taïwan », à l’EHESS sous la direction de Jean-Claude Galey et Marc Kalinowski. A partir d’enquêtes de terrain menées à Pékin, Kaifeng et Taipei, ce travail étudie les processus de légitimation des arts divinatoires dans la société chinoise contemporaine ainsi que les mécanismes cognitifs qui fondent leur efficacité dans la prise de décision et le pilotage du destin.

Depuis un post-doctorat à l’International Consortium for Research in the Humanities de l’Université d’Erlangen-Nuremberg, elle participe au programme de recherche « Fate, Freedom and Prognostication in East Asia and Europe » (http://ikgf.fau.de/).

Dans ses recherches actuelles en anthropologie des savoirs, Stéphanie Homola propose d’aborder la cosmologie corrélative chinoise sous l’angle des arts de la mémoire. Elle s’intéresse en particulier aux pratiques et aux textes relatifs à la mnémotechnique de la main dans le monde chinois contemporain, telle que celle-ci est appliquée dans différents champs de savoir, cosmologique, rituel, divinatoire et mathématique.

Stéphanie Homola est également membre du Programme de Recherche Interdisciplinaire « Pratiquer le comparatisme : terrains, textes, artefacts » de l’EHESS (https://daimon.hypotheses.org/). Elle poursuit en particulier des recherches comparatistes en collaboration avec Caterina Guenzi avec laquelle elle a animé un séminaire à l’EHESS en 2014-2015 intitulé « Conceptions du temps et de l’espace en Inde et en Chine : savoirs, supports et usages contemporains ».

Publications :

Articles :

- 2014. « The Fortunes of a Scholar : When the Yijing Challenged Modern Astronomy », The Journal of Asian Studies, vol. 73, n° 3 : 733-752.

- 2014. « Le cas du "dragon chinois" : légende, destin et chance autour d’un jeu divinatoire », Études chinoises, n° 33(2) : 153-175.

- 2014. « Les usages de la main dans les calculs divinatoires », Études chinoises, n° 33(1) : 113-132.

- 2013. « Pursue Good Fortune and Avoid Calamity : The Practice and Status of Divination in Contemporary Taiwan », Journal of Chinese Religions, n° 41(2) : 124-147.

- 2013. « La relation de maître à disciple en question : transmission orale et écrite des savoirs divinatoires en Chine et à Taïwan », Extrême-Orient, Extrême-Occident, n° 35 : 11-43.

Chapitres d’ouvrage :

- 2015. « Judging Destiny : Doubt and Certainty in Chinese Divinatory Rituals », in Daniela Berti, Anthony Good et Gilles Tarabout (dir.). Of Doubt and Proof. Ritual and Legal Practices of Judgment. Aldershot. Ashgate : 39-57.

- 2015 (à paraître). « Selections on Illness Divination from Bodhidharma’s Treasure of the Palm », in Pierce Salguero (dir.). The Sourcebook of Buddhism & Healing, vol. 2 East Asia. New York, Columbia University Press.

- 2015 (à paraître). « From jianghu to liumang : working conditions and cultural identity of wandering fortune-tellers in contemporary China », in Michael Lackner (dir.). Coping With the Future. Theories and Practices of Divination in East Asia. Leiden, Brill.

Paru dans ethnographiques.org :

  • - Ce que la main sait du destin.
    Opérations et manipulations dans les pratiques divinatoires chinoises

    (publié en décembre 2015)
  • Liste de tous les auteurs

    Vous êtes Stéphanie Homola ? N'hésitez pas à nous écrire pour mettre à jour votre fiche.