ethnographiques.org Revue en ligne de sciences humaines et sociales
plan du site | aide | contacts | charte


François Cardi

fracardi@wanadoo.fr

Maître de conférences puis professeur de sociologie à l’Université d’Evry, il a enseigné la sociologie de l’éducation et la sociologie du travail ; il a été membre du Centre Pierre Naville.

Il mène depuis 1972 des activités de photographe, et il a exposé ses photographies notamment à Caen et Bordeaux (FNAC) et à Paris (Espace DUPON Bastille, Espace Confluences, Maison des Ensembles). Il a reçu le Prix Ilford/Imagine - option argentique – en 2012.

Un cours de sociologie de la photographie pour le master Image et société a été l’occasion d’une réflexion sur les rapports entre la pratique de photographe et l’utilisation de l’image photographique dans la pédagogie et la recherche en sociologie.

J’aperçois un peu mieux aujourd’hui ce qui constitue la difficulté de la convergence entre la photographie et la sociologie. Je les ai longtemps tenues séparées et à distance l’une de l’autre : la première me paraissait relever d’une activité d’ordre intellectuel et la seconde plonger plutôt dans le rapport sensible et immédiat au monde. L’enseignement dispensé dans une formation de 3ème cycle m’a à la fois contraint et autorisé à les faire se rencontrer et se rapprocher, par la vertu d’une pratique pédagogique et d’une réflexion sociologique sur cette activité "sensible". Le "commentaire analytique", forme prise souvent par les cours dispensés, constitue donc le produit de ce processus qui réconcilie une appartenance à l’université et à la recherche et un attachement à une pratique de connaissance empirique de la vie sociale. Ce rapprochement n’est pas sans risque : ma pratique de la photographie est aujourd’hui moins intense, moins fréquente, moins immédiate. Est-ce parce que le regard est devenu plus savant ? A-t-elle gagné en capacité de commentaire ce qu’elle a perdu en moyen d’expression ? Quoiqu’il en soit, le mouvement amorcé en 1994 dans ma réflexion sur les rapports entre la photographie et la sociologie a conduit à plusieurs publications.

Recherches et publications dans le champ de la sociologie visuelle

Cardi F., 2001, La photographie et ses chutes : la problématique de la planche-contact, à partir du travail d’A. Kertesz, communication aux journées du Centre Pierre Naville, Evry.

Cardi F., 2008, « Un impensé ordinaire de la « création photographique : sa matérialité », in Gaudez F. (dir.), Les arts moyens aujourd’hui, Tome 2, Paris, L’Harmattan. pp. 215-231.

Cardi F. 2012, Un sociologue à Tendance floue, blog Profession photographe, quinze billets sur le site Culture visuelle.

Cardi F., 2012, « Le collectif “Tendance floue“ comme espace social de production photographique, entre crise économique et utopie collective. » Communication au colloque Université : espace de création, Grenoble, Actes à paraître.

Cardi F., 2013, « Interprétation et ”commentaire analytique“ des photographies. Un défi pour la sociologie », article proposé à la revue Sociologie de l’art.

Cardi F., 2013, « Alexander Rodtchenko et Boris Ignatovitch : une idéologie visuelle du travail », La nouvelle revue du travail (NRTr, en ligne n°3), Université d’Evry.

Cardi F., 2014, « Pour une sociologie de la pêche en haute mer : Anita Conti, Jean Gaumy, photographes », La nouvelle revue du travail (en ligne, n°5), Université d’Evry.

Cardi F., 2014, « Dominations à l’école : la photographie comme point de vue et comme donnée pour la recherche », Ethnographiques.org.

Cardi F. 2015, « Une démarche inductive en sociologie visuelle : le commentaire analytique », Approches inductives, Université du Québec. A paraître.

Paru dans ethnographiques.org :

  • - Dominations à l’école : la photographie comme point de vue et comme donnée pour la recherche
    (publié en janvier 2015)
  • Liste de tous les auteurs

    Vous êtes François Cardi ? N'hésitez pas à nous écrire pour mettre à jour votre fiche.